Infiniti Logo

Infiniti Logo

Informations sur Infiniti
Création: 8 novembre 1989
Fondateurs: Nissan
Siège social: Centre Hopewell, Wan Chai, Hong Kong
Site web: www.infiniti.fr

Infiniti est l’entité dévouée au luxe du producteur automobile appelé Nissan. En 1989, Infiniti a commencé à vendre ses voitures dans la partie nord de l’Amérique. Peu après, elle s’est développés et est devenus populaire dans plusieurs pays, notamment la Corée du Sud, la Russie, Taiwan, la Chine, l’Ukraine, le Royaume-Uni et certaines parties du Moyen-Orient. À l’heure actuelle, Infiniti compte plus de 230 concessionnaires dans quinze pays à travers le monde.

En raison de sa popularité et de son expansion rapide, comme d’autres logos automobiles, le logo Infiniti est également devenu reconnu. Contrairement aux autres logos automobiles, le logo Infiniti n’est pas composé de lettres ou de caractères. Au lieu de ça, il est représenté en une forme oblongue horizontale avec une lettre renversée « v ». Parmi plusieurs logos automobiles, le logo Infiniti a une des présentations les plus uniques parce qu’il ne montre pas de lettres, mais utilise à la place une image.

Cette marque n’a pas été vendue pour la première fois au Japon, mais elle a été fabriquée dans une entreprise basée au Japon. Elle n’a même jamais été utilisée au Japon. La société a créé un autre nom pour leur modèle destiné au Japon. Infiniti G a été nommé Nissan Skyline en coupée et en berline au Japon. Infiniti M a été nommée Nissan Fuga, Infiniti EX en tant que Nissan Skyline crossover et Infiniti Q45 a été nommée Nissan Cima au Japon. Infiniti FX n’a pas été vendu au Japon. Par conséquent, il n’a pas de nom de modèle équivalent dans ce pays.

Même si Infiniti a été fabriquée au Japon et même si Thecoma a été basée au Japon, cette marque de voiture a été vendue et lancée pour la première fois aux États-Unis, en 1989. L’objectif de cette succursale de Nissan devait être, d’être connue comme l’une des plus belles voiture de luxe, en dehors de celle déjà connues comme Lexus et Acura, construites par Honda et Toyota. En raison de la règle des restrictions d’exportation volontaires qui a été imposée par le gouvernement japonais, l’entreprise a décidé d’exporter ces modèles de voitures coûteuses, ce qui leur a permis de dégager plus de bénéfices.